Vingt ans

Fermer la fenêtre
(Écouter le poème)

texte protégé et déposé
(IDDN certification)

C'est vingt ans, l'âge du printemps
Finissons de pleurer
Souvenir de tes yeux bleus d'éternité
Que le voile soulève la femme,
la femme qu'on venait d'aimer

C'est vingt ans, l'âge du printemps
Viens, partons guincher
Souvenir d'un corps troublé
Tes yeux tournent dans la danse,
la danse d'une femme qui veut aimer

C'est vingt ans, l'âge du printemps
Le bonheur a frappé
Souvenir d'un jour de beauté
Tes seins pointés toute lumière,
lumière d'une femme qu'on vient d'aimer

C'est vingt ans, l'âge du printemps
Un corps t'a troublée
Souvenir d'une femme comblée
Un vent doux t'a chanté la terre,
la terre qu'un homme a semée

C'est vingt ans, l'âge du printemps
Finissons de pleurer
Souvenir de tes yeux bleus d'éternité
qui proclament le secret d'une femme,
d'une femme qu'on a aimée.

© Bertrand CLAUDE

Fermer la fenêtre